ProB: POITIERS/SCBVG

Evolution du score: 22-26, 47-41, 65-61, 80-80 // 92-87

Match de l’année certainement tant l’enjeu est grand pour les deux équipes ! Le maintien est en jeu et nos joueurs devront reproduire un match plein comme ce fut le cas lors de la victoire de vendredi contre Antibes. 

Le PB86 n’a pas le droit à l’erreur ce soir, une défaite sonnerait presque la fin d’une aventure en Pro B. Pour le SCBVG c’est aussi l’occasion de se donner de l’air sur Poitiers et revenir proche d’Aix Maurienne et Antibes ! 

Qt 1: Les Couramiauds dans le coup

Ouverture du score pour Poitiers  sur un tir ouvert, la réponse est immédiate pour Hoyaux à trois points. 

Le SCBVG est bien dans son match et prend l’avantage au score après 3 minutes de jeu. 

Mathieu Guichard par deux fois permet aux siens de prendre 5 points d’avance, la réponse est immédiate pour Cowels. 

Deux tirs de suite longue distance pour les locaux, qui permettent de reprendre l’avantage au score pour les Poitevins. 

TK casse la dynamique du PB d’un tir à l’intérieur.

Hoyaux marque son second tir à trois points pour revenir dans le match. 

18-22 à la 8ème minute sur un bon mouvement de Guichard et Edogi. 

C’est le SCBVG qui mène à la fin de ce quart temps: 22-26.

Qt 2 : Poitiers installe sont rythme et prend l'avantage

Poitiers repart mieux et marque 4 points de suite pour revenir à égalité 26-26.

Les locaux reprennent l’avantage sur un dunk rageur. 

Guichard marque à trois points pour le premier point de de Saint-Chamond. Hoyaux marque aussi de loin. Le SCBVG reprend l’avantage dans ce match. 

Un lancer franc de Relphorde permet d’avoir deux possessions d’avance. 

Poitiers, par l’intermédiaire de son nouveau joueur, Cowels, permet de revenir à égalité. 

Alain Thinet doit maintenant prendre un temps mort, son équipe subit le retour du PB et accuse même un retard de 4 points: 42-38 à 1 minute 48 de la fin de cette première mi-temps.

Poitiers est dans son match et prend l’avantage à l’issue de ce second quart temps : 47-41. 

Qt3: les deux équipes dans un mouchoir de poche.

Poitiers marque son premier tir à trois points et  prend ainsi 9 points d’avance. 

Les 10 points d’avance sont franchis par les locaux sur lancers francs. 

Edogi marque le premier panier de cette seconde mi-temps. 

Une contre attaque bien menée par nos joueurs permet de revenir à 6 points après 24 minutes de jeu.

Les deux équipes n’arrivent pas à marquer depuis 2 minutes.

Relphorde permet de revenir à 4 points.

Hoyaux par deux fois puni son adversaire à trois points, six points de suite pour lui et le SCBVG reprend 2 points d’avance ! 57-59. 

En sortie de temps mort, le PB se remet à l’endroit et reprend l’avantage et redonne 4 points d’avance.

65-61 après 30 minutes. 

Qt 4 : Le SCBVG arrache la prolongation

Hoyaux et Queta redonnent l’avantage au SCBVG sur deux nouveaux tirs de 3 points. 

Les Poitevins ne lâchent pas l’affaire et reviennent à égalité 67 partout.

Le match est très serré et c’est encore Hoyaux qui marque son 8ème panier à trois points. 

Les locaux reviennent à 75 partout, puis passent devant à deux minutes de la fin du match. 

Cazenobe laissé seul à trois points, tente sa chance de loin et redonne un point d’avance au SCBVG, la réponse est immédiate pour Cowels. 

Queta marque à 8 secondes de la fin pour égaliser à 80 partout. 

Poitiers a la dernière possession et n’arrive pas à convertir son tir. 

80-80 à l’issue du temps réglementaire. 

Prolongation:

Cortale marque à mi-distance pour reprendre l’avantage au score. 

Deux erreurs défensives font mal aux Couramiauds et le PB86 en profite pour reprendre le match en main et faire un petit écart. 

Cortale est bien dans sa prolongation et marque un panier à trois points . 

Il reste deux minutes de jeu et Poitiers à maintenant 3 points d’avance. 

Le rebond n’est pas bien géré et les choix offensifs sont mauvais pour le SCBVG, c’est Poitiers qui domine cette prolongation et remporte ce match 92-87. 

C’est une défaite qui fait mal au SCBVG, qui n’arrive toujours pas à enchainer deux victoires de suite. Poitiers se relance et il faudra maintenant gagner un ou deux matchs pour ne pas finir à la dernière place du championnat, synonyme de descente  en NM1…